Lacunes dans l'éducation de l'enfant: hyper- et hypoopecia

En élevant un enfant, les adultes essaient souvent de développer son indépendance, tout en faisant des omissions contradictoires. L'un d'eux - c'est hyperopeak, c'est-à-dire une garde d'enfants excessive, qui peut entraîner un enfant infantile. La deuxième omission est la soi-disant hypoopeak, c'est-à-dire lorsque l'enfant est privé de soutien et d'assistance. La conséquence de l'hypo-fuite peut être l'obstination et l'impuissance de l'enfant.

Lacunes dans l'éducation de l'enfant

L'enfant deviendra infantile si les adultes oppriment complètement la motivation de l'enfant pour quelque chose. Ils peuvent le faire pour diverses raisons: s'ils essaient de sauver le bébé, ils ont peur pour lui ou si les entreprises «idiotes» de l'enfant provoquent une attitude méprisante à leur égard. À cause de cela, une chose arrive: La perte d'initiative de l'enfant - la première et importante composante de la formation de l'indépendance. Les composants suivants, conformément à cela, ne se manifestent pas non plus.

Mais l'enfant ne perd pas complètement son propre, il se déplace simplement vers une autre zone d'activité, lui montrant d'une manière non spécifique. Par exemple, un enfant ne doit pas faire ce qu'il veut, et ce qui permet de le faire, il n'est pas intéressé. Ensuite, l'enfant commence à être têtu, briser les tabous, vilain - il apporte les problèmes aux adultes qui tentent de réaliser son besoin d'indépendance et d'autonomie sous une forme différente. Si ce n'est pas arrêté dans le temps et empêcher le renforcement de ces qualités, il est déjà un enfant d'âge scolaire peut se fond névrotique formé, ce qui est quoi apprendre ou communiquer avec leurs pairs, et une étape ne sera pas en mesure d'intervenir sans une mère.

Un profond ralentissement dans la formation de l'indépendance et de l'indépendance de l'enfant est ce qu'on appelle syndrome d'impuissance. В отличие от детей инфантильных, у которых есть какая-то первичная инициатива, которая потом угнетается взрослыми, у детей с синдромом беспомощности даже ее нет изначально. Такие дети совершенно нелюбопытные, ничто не вызывает у них особенного интереса, они могут заниматься одним и тем же длительное время, редко меняют игрушки, им безразлично, чем играть. У детей, которые с ранних лет растут в круглосуточных группах детских садиков и в детских домах, такие замедления в развитии выражаются особенно явно. Это происходит из-за недостатка общения ребенка с взрослыми, что замедляет формирование самостоятельности так же, как и многих других функций малыша. Даже в семьях, на первый взгляд благополучных, где родители практикуют такие сверхмодные теории, как например, закаливание, беби-йога, сыроядение и т.д., у детей также может развиваться syndrome d'impuissance. Вреда такие теории не принесут, если родители не будут чрезмерно ими увлекаться и будут их сочетать с другими. Но если родители создают культ какой-то одной теории, появляется психологический уклон. И эта теория, если она будет единственным видом активности, может повлечь за собой непоправимые изменения и нанести психике малыша неисправимый вред.

LEAVE ANSWER